Rhum ambré

Retrouvez sur notre site de vente d’alcool en ligne toutes les informations concernant le rhum ambré : les procédés de fabrication, ses caractéristiques, nos conseils de dégustation et les meilleures marques

20 produits

Le rhum ambré désigne un rhum vieilli en foudre de chêne pendant une durée comprise entre 12 mois et 3 ans, la moyenne se situe le plus souvent autour de 18 mois.

Les procédés d’élaboration du rhum ambré

La découverte des effets du stockage en fûts sur le rhum est attribuée à Jacques Bally. Il a en effet été le premier producteur à laisser vieillir ses rhums pendant quelques mois, puis quelques années et il a alors remarqué que le stockage faisait évoluer la couleur et le goût de ses spiritueux. 

Le rhum ambré est produit selon les mêmes procédés qu’un rhum blanc. Le producteur utilise du vesou (jus de canne broyé) ou de la mélasse (sirop résiduel obtenu lors de l'extraction du sucre de la canne) et le laisse fermenter quelques jours avec des levures et de l’eau pour obtenir un alcool neutre. Le liquide alcoolisé obtenu est distillé une ou plusieurs fois, et selon la méthode de distillation choisie, le rhum développera des arômes plus ou moins marqués. 

Le rhum blanc obtenu à ce stade peut être soit embouteillé et commercialisé, soit stocké en fûts de chêne pour devenir du rhum ambré. 

Les caractéristiques du rhum ambré

Sa belle couleur dorée ou cuivrée caractéristique est obtenue grâce au temps passé à vieillir. Plus il est stocké longtemps, plus il sera sombre. Par ailleurs, ses saveurs vont également s’affiner et devenir plus complexes, car les tanins des fûts enrichissent le goût du rhum. Il développe alors des arômes caramélisés, épicés et boisés. 

Chaque rhum ambré présente une palette aromatique qui lui est propre et varie selon le savoir-faire du producteur, les matières premières et les méthodes de production choisies. Les fûts utilisés pour le vieillissement peuvent contenir précédemment d’autres alcools, comme du Sauternes, du cognac, du xérès ou du Bourbon par exemple et ils contribuent également à donner des arômes uniques au rhum. En outre, durant ce temps de stockage, une partie de l'alcool distillé s'évapore, le rhum devient alors plus doux. 

Le rhum ambré est donc une catégorie intermédiaire entre le rhum blanc, qui est un rhum jeune et le rhum vieux, qui est gardé bien plus longtemps en fûts.

La dégustation et l’utilisation du rhum ambré

Il est souvent dégusté en digestif et peut également faire des merveilles servi en cocktail ou utilisé pour cuisiner, car il est plus sucré que le rhum blanc traditionnel. 

  • Le rhum ambré en cocktail. Il est souvent choisi comme base pour réaliser des cocktails gourmands, car ses saveurs sucrées et douces s’accordent à merveille avec d’autres ingrédients. Des cocktails célèbres comme le Ti punch, le planteur ou le Maï Thaï se réalisent également avec du rhum ambré. Ses arômes raffinés apportent beaucoup d’élégance à la boisson.

  • Le rhum ambré en cuisine. Il est parfait pour réaliser des recettes de desserts sucrés ou des plats salés, des plus simples comme les crêpes ou la banane flambée, jusqu’aux plus élaborées comme des magrets de canard, des sauces ou des plats de produits de la mer.

Le rhum ambré en dégustation. Le rhum ambré est très apprécié des connaisseurs pour ses arômes riches et ses saveurs douces. Il se suffit parfaitement à lui-même et peut se déguster sec, aussi bien en digestif, qu’à l’apéritif.

Livraison gratuite

à partir de 49€

Service client

en France

+ de 15000 produits

en stock

Paiement sécurisé

CB et 4x sans frais

Ajouté au panier
Continuer mes achats