Champagne

Découvrez notre sélection de champagnes.

6963 produits

Symbole d’élégance et de célébration, le champagne est un alcool prestigieux connu à travers le monde entier. Bien qu’il s’agisse d’un des alcools les plus populaires pour arroser les grandes occasions, il en existe de nombreuses variétés. Pour vous aider à faire votre choix, découvrez l’histoire, l’élaboration et les différents types de champagne.

L’origine du champagne

Le champagne est un alcool qui a été découvert par hasard il y a plus d’un siècle, lorsque les viticulteurs champenois ont tenté de reproduire les vins de Bourgogne. À cause des températures hivernales, la fermentation du vin n’a pas pu aboutir. Ils ont alors décidé d’entreposer les bouteilles dans une cave jusqu’au printemps, là où les températures étaient plus favorables à la fermentation. Lorsque les cellules de levures se sont remises à fermenter, du gaz carbonique s’est échappé du vin dans la bouteille. Les bouteilles les plus fragiles se sont alors brisées, mais celles qui ont survécu contenaient un vin mousseux. C’est ainsi qu’est né le champagne, grâce au moine Dom Pérignon.

L’élaboration du champagne

Les vendanges

Tout commence par les vendanges manuelles en Champagne. Un processus qui consiste à cueillir les raisins mûrs pour produire du vin.

Le pressurage

Une fois cueillis, les raisins sont pressés pour extraire le jus.

La fermentation

Pendant l’étape de fermentation qui dure environ 15 jours, les sucres du raisin sont transformés en alcool grâce aux levures. La fermentation permet d’obtenir un vin blanc sans bulle.

La mise en réserve

Tous les ans, après chaque vendange et chaque fermentation, une partie du vin blanc est réservée pour les années suivants. Ces vins de réserve permettent de préserver un goût plus ou moins similaire au fil du temps.

L’assemblage

Pour obtenir un champagne bien précis avec un goût, un style et un caractère spécifiques, il faut assembler différents vins de Champagne. Pendant l’assemblage, des vins de l’année en cours sont mélangés avec des vins de réserve des années précédentes.

La mise en bouteille

Afin d’élaborer un vin effervescent, il faut ajouter ce qu’on appelle une “liqueur de tirage” composée de vin, de levures et de sucre au moment de la mise en bouteille. Selon la méthode champenoise traditionnelle, il faut ensuite reboucher la bouteille avec une capsule en métal pour démarrer une nouvelle fermentation et que le vin devienne mousseux.

Le vieillissement

Les bouteilles doivent ensuite vieillir pendant 15 mois pour obtenir un champagne brut, et jusqu’à 36 mois minimum pour un champagne millésimé.

Le remuage

Le remuage permet d’éliminer le dépôt qui s’est formé naturellement dans les bouteilles durant la période de prise de mousse. Les bouteilles sont remuées régulièrement et inclinées pour faire descendre le dépôt vers le goulot.

Le dégorgement

Pour expulser le dépôt, il ne reste plus qu’à plonger le goulot de la bouteille dans un bain de saumure à -17 degrés. En décapsulant la bouteille, le dépôt congelé est naturellement expulsé. L’espace vide est remplacé par une liqueur d’expédition à base de vin et de sucre.

Le dosage

La teneur en sucre de la liqueur d’expédition permet de modifier le dosage du champagne. Il existe 7 types de champagne, du moins sucré au plus sucré : Nature, extra-brut, brut, extra-sec, sec, demi-sec, et doux.

Le bouchonnage

Pour terminer, la bouteille est fermée avec un bouchon de liège et maintenu par un fil de fer.

L’étiquetage

Après quelques semaines à plusieurs mois de repos en cave, le champagne est prêt à être étiqueté et consommé.

Les différents types de champagne

Le champagne sans année

Le champagne sans année, contrairement au millésimé, correspond à un champagne qui bénéficie d’un assemblage complet des vins de réserve des années précédentes et de ceux de l’année en cours. Si vous êtes soucieux des traditions, c’est ce champagne qui sera le plus authentique et le plus représentatif de la marque. En effet, le champagne non millésimé est idéal pour retrouver l’identité, le style, et la qualité d’un grand producteur.

Le champagne millésimé

Le champagne millésimé est élaboré uniquement avec des vins issus de la même récolte, et donc de la même année. D’une année à l’autre, deux champagnes millésimés peuvent avoir des saveurs différentes.

Le champagne blanc de blancs ou blanc de noirs

Le champagne blanc de blancs est composé exclusivement de Chardonnay, un vin blanc élaboré avec des raisins blancs. Il est fin, délicat, et très raffiné. Par opposition, le champagne blanc de noirs est composé de vins blancs élaborés avec des raisins noirs. Ce dernier est plus caractériel que le blanc.

Le champagne rosé

Pour obtenir du champagne rosé, les vins blancs sont coupés avec des vins rouges au stade de la cuvée. Une élaboration complexe qui lui vaut son coût parfois plus élevé. Son goût est à la fois doux, sucré et original.

Le champagne crémant

Le champagne crémant peut être rosé, blanc de blancs, millésimé, et plus rarement, blanc de noirs. Sa particularité, c’est qu’il forme une sorte de crème ou de mousse lorsqu’on le sert. Sa pression et son taux de sucre sont revus à la baisse.

Comment bien choisir son champagne ?

  • Brut nature : Le brut nature ne contient que les sucres naturels du champagne. Il convient donc à celles et ceux qui apprécient les saveurs bruts du champagne, sans sucre ajouté.
  • Extra-Brut : L’extra brut contient 3 à 6 grammes de sucre par litres de champagne. Il est légèrement sucré mais il reste très naturel.
  • Brut : Avec moins de 12 grammes de sucre par litre, le champagne brut est le plus classique et le plus populaire.
  • Extra-sec, sec, demi-sec et doux : Idéals pour accompagner un dessert, ces champagnes contiennent entre 12 et 50 grammes de sucre par litre.
Livraison gratuite

à partir de 49€

Service client

en France

+ de 15000 produits

en stock

Paiement sécurisé

CB et 4x sans frais

Ajouté au panier
Continuer mes achats