Vin

Découvrez notre sélection de vins.

73812 produits

Le vin est une boisson alcoolisée connue depuis la nuit des temps et adorée de tous. ll peut être consommé à l’apéritif, en dégustation, et tout au long du repas pour accompagner les mets salés et sucrés. Entre les vins rouges, les vins blancs, les vins rosés, les vins pétillants et toutes les déclinaisons qui en découlent, il est parfois difficile de faire un choix. Découvrez l’histoire du vin, son mode de fabrication et ses différentes variétés.

L’histoire du vin

Les premières traces de consommation de vin remontent à l’époque de l’Antiquité, dans le berceau fertile du Proche et du Moyen Orient. En effet, ce sont les premières civilisations égyptiennes, mésopotamiennes et grecques qui sont à l’origine de la culture du vin. Très rapidement, ce breuvage s’est propagé sur des milliers de kilomètres et sur tous les continents. Avec le temps, le vin s’est bonifié et diversifié, jusqu’à obtenir plusieurs centaines de variétés sur le marché.

L’élaboration du vin

L’importance du cépage

Pour bien comprendre l’élaboration des différentes déclinaisons de vin, il faut savoir que c’est le cépage qui va définir ses caractéristiques. Le cépage désigne une variété de raisin qui se cultive dans un climat particulier. Par exemple, le Pinot est connu pour être cultivé dans les régions froides. Ce cépage influence le goût, la couleur et la qualité du vin

La vinification en rouge

Pour faire du vin rouge, les viticulteurs utilisent du raisin noir dont le jus est chargé de tanins. Les raisins vendangés vont subir une transformation qui peut durer quelques semaines à quelques années. Ce processus de transformation commence par l’égrappage, également appelé l'éraflage, une étape qui consiste à séparer les raisins de la rafle. Ensuite, l’étape de foulage permet de séparer la peau de la chair. La cuvaison et la macération viennent intensifier la couleur, les tanins et l’amertume. Après la macération, le vin doit passer à la phase de fermentation pour que le sucre du moût se transforme en alcool. Une fois la fermentation alcoolique terminée, le vin est sorti de la cuve. Il peut retourner en cuve ou en barrique pour une seconde fermentation dite malolactique, ce qui diminue l’acidité et accroît la souplesse. Avant d’être mis en bouteille, le vin peut passer par une phase d’assemblage ou il sera mélangé avec d’autres vins des années précédentes. Une fois embouteillé, le vin rouge peut être consommé directement. Certains vins rouges peuvent être conservés en cuve, en tonneau ou en barrique pour prolonger leur vieillissement.

La vinification en blanc

La vinifaction en blanc est très similaire à celle du rouge. La différence principale, c’est qu’on utilise des raisins blancs ou des raisins noirs à jus blanc. Le pressurage est plus rapide que pour le vin rouge, ce qui explique pourquoi le vin est moins pigmenté, et moins riche en tanins. La fermentation alcoolique est similaire. Les vins blancs sont caractérisés par des arômes doux, fruités et sucrés. Ils sont très appréciés pour leur fraîcheur et leur légèreté.

La vinification en rosé

Le rosé est un vin rouge dont la macération ne dure que quelques heures. Ils sont plus parfumés que les vins blancs, mais plus légers que les vins rouges.

La vinification du vin pétillant

La plupart des vins effervescents sont réalisés selon les traditions champenoises. Les bulles apparaissent dans le vin grâce à une seconde fermentation qui vient augmenter le volume de gaz carbonique.

La vinification des vins moelleux

Les vins moelleux sont fabriqués à partir de raisins très riche en sucre. Les vins moelleux ont donc un taux de sucre par litre plus élevé que les autres types de vin.

La vinification en jaune

Les vins jaunes sont des vins qui vieillissent pendant minimum 6 ans dans des fûts de chêne. Ils sont caractérisés par de délicieux arômes de noix.

La vinification en liqueur

Les liqueurs sont des vins fortement alcoolisés dont la fermentation n’est pas totalement terminée. Ainsi, les vins naturels ou vins de liqueur contiennent des sucres non transformés et de l’alcool ajouté qui augmente les degrés.

Comment choisir son vin ?

Le vin rouge

Le vin rouge est idéal pour accompagner la viande rouge telle que la côte de bœuf, l’entrecôte ou la bavette. Les Bordeaux Supérieur et les cuvées Saint-Emilion se marient parfaitement avec ce genre de viandes rouges. Certaines cuvées plus légères et plus fruitées peuvent également s’accorder avec les poissons. En règle générale, le vin rouge passe très bien avec les plats à base de légumes tels que le couscous, le tajine ou encore les fajitas. Si vous cherchez une valeur sûre en termes de vin rouge, vous pouvez opter pour les grands crus de Bordeaux, de Bourgogne, de Beaujolais et de Côtes-du-Rhône.

Le vin blanc

Le vin blanc est connu pour s’accorder à merveille avec les poissons grillées, les poissons en sauce, et les fruits de mer. Un bon Riesling, un Muscat ou un Pinot Blanc se marient parfaitement avec les saveurs marines. Certains vins blancs aux notes plus florales peuvent également accompagner les desserts fruités et les fromages.

Le vin rosé

Grâce à sa légèreté, le vin rosé s’adapte facilement à tous les mets, qu’ils soient sucrés ou salés. Ainsi, les vins rosés sont parfaits pour accompagner les plats exotiques et épicés, car ils ne prennent pas le dessus sur le goût des aliments. Réputé pour sa fraîcheur et ses arômes de fruits, le vin rosé est un excellent choix pour un apéritif estival.

Livraison gratuite

à partir de 49€

Service client

en France

+ de 15000 produits

en stock

Paiement sécurisé

CB et 4x sans frais

Ajouté au panier
Continuer mes achats