Blé

262 produits

Parmi les alcools forts ou spiritueux, les plus consommés à travers le monde de manière générale se trouve la vodka. La Russie, la Suède et la Pologne sont connues pour produire les meilleures vodkas au monde. La France produit également Grey Goose, une marque de vodka très appréciée aux USA.

Afin de produire de la vodka, de la matière première est nécessaire, chaque producteur possède sa propre recette ainsi que ses propres secrets. Certaines optent pour de la pomme de terre, tandis que d’autres choisissent des céréales comme le blé germé. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de la production de vodka à base de blé.

La production de vodka au blé

Plusieurs légumes peuvent entrer dans la composition de la vodka telle qu’on la connaît, notamment de l’oignon, des carottes, etc. Le but est que le tout puisse se transformer en sucre et de fermenter. Aujourd’hui, la grande majorité des producteurs pour des graines afin de réaliser ce spiritueux, notamment du blé.

Le processus de production de cet alcool est plus ou moins complexe et diffère en fonction des producteurs. La première étape de production est le brassage, les grains de blé sont placés dans un bain de moût avant qu’ils ne soient entièrement moulus. On ajoute ensuite de l'eau ainsi que des enzymes afin que l’amidon contenu dans le blé se transforme en sucre. Il faudra faire très attention lors de cette étape, car les grains sont très sensibles, la prolifération de bactéries peut avoir lieu. C’est pour cela que le moût de vodka fait à base de blé est porté à ébullition afin qu’il soit 100 % stérile.

Afin de produire une vodka de qualité, tous les liquides sont distillés afin de n’obtenir que de l’alcool et de l’eau. On ajoute ensuite de l’acide lactique pour que la fermentation ait un bon taux d’acidité. Le mélange est ensuite mis dans des cuves inoxydables, on ajoute la levure adaptée, puis on scelle les cuves. Le sucre sera transformé en acide éthylique sous l’effet des levures ajoutées.

L’étape de distillation de la vodka au blé

Une fois le sucre transformé en alcool, il faudra extraire uniquement l’alcool, il s’agit de l’étape de distillation. On utilise généralement deux méthodes pour cela.

La distillation à l’aide de l'alambic à chauffer consiste à chauffer et à refroidir l’alcool plusieurs fois, les vapeurs se condensent et l’alcool peut être récolté. Notez que le point d'ébullition de l’alcool est inférieur à celui de l’eau, même les impuretés sont éliminées.

Certains producteurs optent pour l’alambic à colonne, cela consiste également à chauffer le liquide afin que l'alcool soit évaporé avant d’être capté lorsqu'il monte la colonne. Il faudra répéter l’opération plusieurs fois pour une vodka de blé pure.

Ajouter de l'eau pour finaliser la vodka au blé

Tout goût indésirable de l’alcool est éliminé grâce à un filtre de charbon de bois. Les vapeurs récoltées contiennent jusqu’à 100% d’alcool. La vodka ne peut pas être consommée ainsi. Afin de la rendre propre à la consommation, on ajoute progressivement de l’eau pure. La teneur en alcool de la vodka au blé descend alors entre 37 et 45% selon le résultat souhaité.

Livraison gratuite

à partir de 49€

Service client

en France

+ de 15000 produits

en stock

Paiement sécurisé

CB et 4x sans frais

Ajouté au panier
Continuer mes achats