Bières d'Afrique

Retrouvez sur notre site de vente d’alcool en ligne toutes les informations concernant la bière originaire d’Afrique : son histoire, ses spécificités, les procédés de fabrication et les grandes marques.

10 produits

Les origines de la bière d’Afrique

L’histoire de la bière en Afrique est très peu connue à cause du manque de document historique. Il est donc très difficile de déterminer l’origine exacte de la bière en Afrique. Cependant, les fouilles archéologiques ont permis de retrouver des traces de bière en Égypte ancienne.

En effet, un fresque âgée de plusieurs millénaires retrouvée près de Louqsorillustre le procédé de fabrication du Zythum, une boisson fermentée ressemblant à de la bière.

En dehors de la bière égyptienne, on retrouve aussi de la bière de mil en Afrique. Cette bière traditionnelle est principalement brassée en Afrique Subsaharienne et possède de nombreuses appellations. L’une des plus connues parmi les bières de mil est le Dolo. Cette bière ancestrale est obtenue avec la fermentation de mil germé cuit dans de l’eau ou de sorgho rouge. Elle est le plus souvent consommée au Mali et au Burkina Faso.

Impossible d’évoquer la bière de mil sans parler du Tchapalo. Cette boisson est une bière traditionnelle consommée en Afrique de l’Ouest dans des pays comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, mais également au Burkina Faso. Elle peut être faite à base de maïs ou de céréales.

Les bières traditionnelles et autochtones en Afrique

Les bières traditionnelles africaines sont connues pour être particulièrement fortes. Elles ont dans la majorité des cas des taux d’alcool supérieurs à 5%. Elles sont divisées en trois grands groupes :

Le premier est celui des bières malts, c'est-à-dire les bières obtenues à partir de céréales. C’est à ce groupe qu'appartiennent le Dolo et le Tchapalo. Ces bières sont en général faites à base de céréales comme le sorgho, le mil, l’éleusine, le teff, le fonio etle maïs.

Le deuxième est celui des bières obtenues à partir de fermentation de fruits ou de plantes. Ce type de bière est fabriqué sans avoir besoin d’un véritable processus de maltage. Pour le réaliser, on utilise souvent des fruits comme les bananes, les ananas, etc.

Le dernier groupe est celui des bières obtenues par amylases des racines, des feuilles et des écorces. Ce type de bière est très souvent confectionné à base d’écorces et de plantes médicinales. Elles sont très souvent utilisées comme traitement pour certaines maladies.

En dehors des bières traditionnelles, l’Afrique possède aussi des brasseries modernes et détentrices de licences.

Les bières fabriquées en brasserie : un marché dominé par les bières blondes à fermentation basse

En Afrique, la majorité des bières consommées sont similaires aux bières disponibles dans les pays occidentaux et les bières blondes à fermentation basses sont les plus appréciées.

À l’heure actuelle, quatre grandes entreprises possèdent 90% du marché officiel de la bière en Afrique :

Ab Inbev-SAB Miller produit plus de 450 millions d’hectolitres de bières.Elle est très présente en Afrique orientale.

Castel qui est d’origine française, Castel est très présent en Afrique francophone. Il est arrivé sur le continent dans les années 60 et produit près de 60 millions d’hectolitres de bière.

Diageo est un groupe qui est composé de Guinness et de EABL.

Heineken est connu à travers toute l’Afrique pour sa bière blonde au goût unique.

Il existe par ailleurs de nombreuses autres marques et certaines commercialisent également des bières inspirées de recettes traditionnelles. Les bières africaines sont actuellement en pleine évolution et des microbrasseries se développent comme Inland au Ghana, Bature Brewery au Nigeria et Divouba au Congo.

Livraison gratuite

à partir de 49€

Service client

en France

+ de 15000 produits

en stock

Paiement sécurisé

CB et 4x sans frais

Ajouté au panier
Continuer mes achats